• Xénium

Qu’est-ce que la fausse lumière et comment la discerner ?

Dernière mise à jour : 30 janv. 2020



Lorsque que nous commençons à percevoir une nouvelle réalité que celle présentée jusqu’alors, il n’est pas simple d’éviter les nombreux pièges qui ont été mis en place afin de perdre un maximum d’humains dans leur évolution, tant la situation sur Terre regorge d’illusions et de manipulations. En effet, nous vivons actuellement une guerre de l’information, une guerre contre la conscience et si nous cherchons à discerner le vrai du faux avec notre mental, alors nous irons irrémédiablement droit dans le mur. Il est maintenant important, voire vital, pour chaque personne cherchant à évoluer, d’apprendre à développer son discernement vibratoire, c’est à dire d’apprendre à reconnaître les différentes énergies qui alimentent les manifestations de la réalité tridimensionnelle, que ce soit derrière un texte, une vidéo, une musique, un enseignement ou une personne. De nombreux amalgames présents dans le New Age tendent à nous faire croire que nous protéger d’une énergie négative ou l’exposer serait la juger. Alors que discerner un courant d’énergie c’est simplement l’identifier pour nous permettre ensuite de nous positionner et de réagir.


J’ai pour ma part souvent étouffé mon propre ressenti par empathie ou naïveté car je n’avais pas le courage de me positionner et très peu confiance en moi. Ce manque d’écoute envers moi-même que j’ai par la suite souvent regretté a eu d’importantes conséquences dans ma vie. Toutefois, j’ai pu en tirer des apprentissages et j’essaie maintenant de laisser de plus en plus place à mes ressentis, à la voix de mon âme. Je vis toujours aujourd’hui des prises de conscience qui me permettent encore d’apprendre à faire le tri entre ce qui est bon pour mon évolution, de ce qui ne l’est pas.


Toutefois, il est bon de rappeler que toutes les expériences dites « négatives » que nous vivons ne sont pas forcément des tremplins vers une évolution positive. On entends souvent dans le New Age que « le mal est au service du bien ». Alors que sous le poids des épreuves, certaines personnes peuvent ne jamais se réveiller à leur mission d’incarnation, tomber dans les pièges de l’illusion matricielle, finir par s’auto-détruire ou par fragmenter tellement leurs âmes sous le poids des traumatismes qu’il est difficile de revenir en arrière… Non les difficultés ne servent pas toujours notre plus grand bien, surtout sur cette planète où la souffrance est globalisée et ce depuis des milliers d’années. Des milliers d’années de souffrance et pour autant l’humanité n’est toujours pas mature… Non, l’humain n’est pas stupide, ni incapable, il est simplement ignorant de sa condition, conditionné et manipulé pour reproduire encore et toujours les mêmes schémas de disharmonie, de division, de violence et de destruction dans le but qu’il reste focalisé sur sa propre survie et continue d’émettre des fréquences basses.


L’expérience peut nous renforcer si nous avons en nous les ressources nécessaires pour transcender nos difficultés et apprendre de nos erreurs. Cela nécessite de ne plus nous laisser dominer par notre égo négatif et au contraire de nous regarder avec humilité et lucidité. C’est aussi par notre intention profonde et sincère d’évoluer vers plus d’harmonie, par notre discipline quotidienne dans notre travail de purification ainsi que par notre foi et notre confiance que nous pourrons permettre à la puissance du vivant de s’exprimer à travers nous.


Il est également important d’avoir de la compassion pour nous-mêmes et pour nos difficultés respectives. Car dans ce monde qui tourne à l’envers, ce n’est pas rien d’effectuer un travail de reconnexion spirituelle :


Pour nous rappeler qui nous sommes

Nous souvenir de notre intention d’incarnation

Nous reconnecter à la réalité multidimensionnelle

Nous guérir de nos blessures accumulées

Réveiller nos mémoires endormies

Réactiver notre potentiel

Et permettre à notre âme de s’exprimer


Toutes les âmes n’ont pas la même histoire, les mêmes origines et elles n’ont pas toutes vécu les mêmes expériences, ni accumulé le même savoir. Bien que rien ne soit figé, certaines personnes vont plus clairement pouvoir percevoir les entités, l’intelligence artificielle présente dans l’éthérique, ressentir, voir ou entendre les manifestations dans les autres dimensions. Car c’est par son expérience, que notre âme a accumulé dans sa bibliothèque personnelle ses mémoires et ses ressentis. Cette bibliothèque personnelle, elle-même connectée à la bibliothèque de tout ce qui existe, et dont nous avons été coupés, a juste besoin d’être ré-ouverte et entendue. C’est par notre confiance intérieure en nos propres ressentis, notre travail spirituel et notre volonté de nous purifier, que les données vibratoires alignées à qui nous sommes nous parviendrons de plus en plus clairement.


Nous n’avons pas non plus tous la même intention d’incarnation et les mêmes besoins pour remplir notre mission d’âme dans cette vie. C’est à dire qu’en fonction de nos choix nous avons pu décider d’activer seulement une partie de nos capacités ou seulement à partir d’un certain moment de notre vie en fonction de nos besoins et de notre avancée. De plus, l’ouverture de nos sens spirituels ne peut pas se faire si notre corps est malade, si notre esprit est embrumé ou si nos émotions nous contrôlent… C’est pour cela qu’il est important de nous purifier dans tous les niveaux de notre vie pour pouvoir ensuite accéder à d’autres champs de perceptions.


La plupart des humains ont été manipulés dans leur processus de réincarnation et bloqués dans le plan astral (4D) après leur mort. Ils n’ont ainsi pas pu se reconnecter aux dimensions supérieures ainsi qu’à leurs corps spirituels. En effet, certaines races multidimensionnelles ont mis en place ce système de contrôle dont le but est de « débrancher » l’être de sa connexion divine pendant le processus de mort afin qu’il soit orienté dans un tunnel de lumière blanche menant dans le plan astral. Ce tunnel est d’ailleurs souvent décrit dans les expériences de mort imminente. La plupart des humains n’étant pas conscients qu’ils pouvaient avoir le choix de ne pas se réincarner et de se diriger vers une autre réalité, ont répété les mêmes schémas de souffrance vies après vies, accumulant d’importantes conséquences karmiques et de profonds dysfonctionnements. Voilà pourquoi la planète Terre est appelée depuis d’autres endroits dans l’univers la « planète prison ».


Ce « recyclage » des âmes après la mort est en cours de démantèlement par les forces positives (principalement depuis fin 2012 où le plus gros de grille d’enfermement a été levé), mais pour autant, les entités souhaitant le contrôle de l’humanité sont toujours présentes et les pièges nombreux.

Il est également important de comprendre que nous pouvons passer des « contrats » avec des êtres de fausse lumière en donnant notre consentement consciemment ou inconsciemment, que ce soit entre deux incarnations ou pendant. Ces entités manipulatrices faussement déguisées en « êtres de lumière » ou « maîtres ascensionnés », peuvent en effet se présenter à nous et se faire passer pour des « guides » en nous attirant au départ avec des vérités et toutes de sortes de mécanismes utilisés pour nous plonger dans une sensation de « bien-être ». Par naïveté, ignorance et manque de discernement vibratoire, nous pouvons ensuite être leur marionnette pour servir des agendas destructeurs sous des apparences faussement positives. C’est le cas de beaucoup de personnes qui sont actuellement dans le New Age, et qui malgré leurs bonnes intentions, emmènent avec elles des milliers d’âmes dans les distorsions et les bloquent ainsi dans leur processus d’évolution.


Nous sommes nombreux à être réellement venus sur Terre pour aider et inspirer car de profonds enjeux vont découler de l’évolution des consciences sur cette planète, mais si nous ne faisons pas un profond travail de discernement, ainsi que de « déprogrammation » des croyances limitantes de notre société et des distorsions New Age (= fausse lumière), alors nous pourrons à notre insu être utilisés pour leurrer, tromper, désinformer ou nuire.


Alors qu’est-ce que la fausse lumière ?


La fausse lumière (ou lumière morte, lumière inorganique, lumière luciférienne) est une copie de la lumière vivante (ou lumière organique). C’est une lumière qui séduit par les mots, par les apparences, par des concepts, c’est une lumière « mentale » mais qui ne vibre pas la vie, qui n’encourage pas le véritable travail sur soi, la profonde sagesse du cœur et la maturité spirituelle.


Après la découverte de la présence de l’âme, des corps énergétiques, de la loi de la réincarnation, de l’amour inconditionnel, du concept d’unité, nous pouvons nous faire enfermer par naïveté, par ignorance ou par déni dans un monde « tout rose » et être sous contrôle mental dans une sorte « d’extase », anesthésiés de notre bon sens et ramollis dans nos actions.


Lorsque nous sommes dans la fausse lumière, nous n’arrivons pas à nous positionner de manière saine par rapport à tout ce qui est négatif. Nous sommes dans le déni, la fuite ou l’ignorance et ne souhaitons pas en changer, pensant que « vibrer haut » suffit et que nous avons atteint une profonde sagesse en étant « sortis de la dualité ». Ou alors nous pouvons nous positionner par rapport à certains sujets (ex : la souffrance animale) mais pas pour d’autres qui nous font peur et dont nous ne voulons pas voir la réalité (ex : des relations personnelles à remettre en question, l’existence de la géo-ingénierie, le contrôle mental, les rituels pédophiles/sataniques pratiqués au sein des élites, les entités présentes dans les autres dimensions et interagissant sur notre quotidien, les implants éthériques, etc.).


Un autre aspect de la fausse lumière est l’incohérence. Les concepts spirituels sont lus, compris dans le mental, mais très peu intégrés et mis en pratique dans la matière. Il est normal qu’il nous faille un temps d’assimilation, mais si nous sommes dans des programmations New Age, nous aurons du mal à progresser, à incarner réellement nos valeurs et nous serons dans le déni de nos propres incohérences, trop contrôlés par notre égo négatif. Nous pouvons être depuis des dizaines d’années à lire des livres sur la spiritualité, à aller à des conférences, participer à des ateliers mais notre vie ne change pas ou très peu. Nous sommes dans l’illusion d’un travail sur nous-mêmes et dans des programmations de confort. Or, la stagnation n’est pas le propre de la vie, qui au contraire nous poussera toujours à évoluer en nous mettant face à tout ce que nous devons travailler.


Beaucoup d’amalgames sont également présents dans la fausse lumière, notamment sur l’amour inconditionnel, l’unité et la sortie de la dualité. Ces amalgames sont des programmations de contrôle mental qui ont été mises en place par les entités dites « lucifériennes » (= de fausse lumière) et visent à bloquer la réelle ascension individuelle et collective ainsi qu’à récupérer les énergies de ceux qui sont pris dans ces pièges et les empêcher d’effectuer leur réelle mission d’âme. La lumière organique est souvent accusée par la fausse d’entretenir le négatif ou de créer la division pour empêcher justement que l’humanité se positionne par rapport à tout ce qui lui a été fait et ce qui lui est encore fait à ce jour. Alors que dire non, dire stop, ce n’est pas être dans la division, c’est être dans la fermeté et affirmer son non-consentement. Par la loi du consentement, qui est une loi énergétique présente dans l’univers et que l’on ne peut ignorer, que l’on y croit ou non, si nous ne nous positionnons pas par rapport au négatif, alors, nous lui permettons de perdurer. La véritable maturité et sagesse spirituelle réside en notre capacité de dire non, stop, d’exposer le mal tout en restant dans la vibration du cœur.


La fausse lumière est actuellement très présente dans le milieu de la spiritualité, les pièges ayant été mis en place massivement avant que l’humanité ne vive son éveil collectif depuis fin 2012 principalement. D’une manière générale, toutes les informations et enseignants qui sont volontairement mis en avant et encouragés cachent souvent des intentions qui servent les agendas négatifs pour l’humanité, que ces enseignants soient conscients ou non de ce qu’ils font. La fausse lumière contient dans ses enseignements une grande majorité de concepts vrais qui feront résonance avec nous pour nous attirer dans ses filets mais niera ensuite une partie de la réalité, apportera la juste dose de poison pour nous freiner dans notre reconnexion spirituelle. C’est ainsi que nous pouvons avoir le sentiment de réellement apprendre et évoluer, alors que nous nous retrouverons ensuite dans l’ignorance et le déni de ce qu’à réellement besoin de connaître l’humanité maintenant : la réalité de ce qui lui a été fait depuis des milliers d’années.