• Xénium

Le jeu machiavéliquement génial de la fausse lumière dans la course folle à l’Ascension planétaire !



Par Hervé Gaia


Je republie ci-dessous l’article original nommé “Pourquoi je ne suis plus un travailleur de lumière” écrit en Août 2013 par Cameron Day et traduit aimablement par Nathalie.


Cet article me semble trop important pour ne pas le relayer sur notre site. Il est indispensable que chaque personne se prétendant travailleur de lumière intègre profondément cette notion de fausse lumière avec tout ce que cela implique !

Il ne faut pas nécessairement conclure de l’article ci-dessous que les anges, les archanges, les maîtres ascensionnés ou le commandement Ashtar n’existent pas, il faut surtout comprendre que la présumée connexion que nous avons ou avons eu avec ces êtres est dans la majorité des cas une fausse connexion, interceptée ou simulée par des êtres travaillant pour le dit Démiurge corrompu (Yaldabaoth au final, pour ceux qui n’auraient pas associé le Démiurge corrompu à ce nom).


Je ne dirais pas que tous les canaux se font tromper, mais une majorité sans doute, quand ce ne sont pas les canaux eux-mêmes qui nous trompent (Cf article sur notre discernement face aux canaux à ce sujet). N’ayez pas honte de découvrir que vous avez été manipulé par la fausse lumière ! Nous l’avons tous été à un moment donné et je pense que l’heure est venue pour tout un chacun d’ouvrir les yeux pour nous en libérer !

Pour sortir vers le haut de tous cela je vous propose le triptyque suivant : discernement, humilité et persévérance !


Diabolo et Satanas en illustration de cet article, qui, aussi diaboliquement géniaux qu’ils soient, et malgré tous leurs stratagèmes pour tromper les honnêtes travailleurs de lumière que nous sommes, finiront par se faire prendre à leur propre piège, comme dans le dessin animé des fous du volant ! Au fait, j’ai la réponse à la question difficile pourquoi la lumière serait-elle supérieure à l’ombre et la vaincrait… vous êtes prêts ? A question compliquée, réponse simple : parce que la lumière a été ombre alors que l’ombre n’a pas encore été lumière !

L’origine de l’article est la suivante : http://www.ascensionhelp.com/blog/2013/08/25/pourquoi-je-ne-suis-plus-un-travailleur-de-la-lumiere/


L’Amour et l’Humour nous sauveront ! Amitiés lumineuses !


___________________________________________


Pourquoi je ne suis plus un travailleur de la lumière


By Cameron Day, on August 25th, 2013

Non, je ne me suis pas viré du côté de l’ombre, mais plutôt je transcende les côtés. Cet article est probablement la pièce la plus importante que j’ai écrite à date, et pour pouvoir transmettre le message complet, un peu d’historique est nécessaire. Restez avec moi un peu, et à la fin vous comprendrez pourquoi je ne m’appellerai plus jamais un travailleur de la lumière.


La planète Terre et une grande partie de notre coin de l’univers est sous un sort depuis très longtemps, un sort qui nous fait douter de notre connexion avec la Source Infinie de toute création. Ce sort nous fait sentir seul, vulnérable et isolé – projeté du Royaume des Cieux vers un monde cruel et de combats sans fin. Ce sort est de la pure fiction, une tromperie du plus haut niveau, mais qui s’est installé profondément sur ce et d’autres mondes.


Intrinsèque à l’intérieur de ce sort holographique est la notion que la dualité et la polarité sont des aspects naturels de la vie, et qu’on doit servir un côté ou l’autre de cette dualité. Cet empreinte binaire élégamment simple est devenue tellement importante que nous avons perdu de vue le sort holographique qui l’a engendré. D’ailleurs, nous avons perdu de vue l’hologramme au grand complet, et nous croyons maintenant que c’est la totalité de la réalité.


Les humains ont été conditionnés à idolâtrer la tromperie holographique et les agents qui la perpétue. Cet hologramme a été nommé Maya par les Hindous, et les Gnostiques l’ont appelé le Démiurge Corrompu. Je trouve ce terme très juste comme description, et dorénavant je m’y référerai en tant que Démiurge Corrompu.


Ombre vs. (fausse) Lumière – la dualité du Démiurge


Dans le but de capturer et de contrôler l’éventail le plus large possible d’âmes, le Démiurge Corrompu a divisé ses agents en deux équipes apparemment opposées : Ombre vs. (fausse) Lumière.

Ce n’est pas tout le monde qui peut être un saint, alors il doit y avoir de la place pour les pêcheurs à l’intérieur du Démiurge, en autant que tout le monde est envoûté. Le plus important pour le Démiurge est que nous l’idolâtrons ou un de ses agents, peu importe s’ils se trouvent dans l’équipe de la lumière ou de l’ombre.


Il y a beaucoup de noms de joueurs dans ce drame cosmique, multidimensionnel que sans doute vous connaissez déjà tels que : Lucifer, Jehova, Belzébuth, Archange Michael, Satan (pas le même gars que Lucifer), Ashtar, des douzaines de Arch(ontes)anges, des supposés « maîtres » ascensionnés et d’autres entités variées qui sont canalisées.


Tandis que certains de ces êtres jouent pour l’équipe de l’ombre et d’autres pour l’équipe de la (fausse) lumière, ils jouent TOUS ultimement pour le Démiurge Corrompu qui les contrôlent. Voici, en gros, le gros secret des archontes : Ils ne sont pas seulement les « êtres démoniaques et maléfiques » mais aussi ceux qui prétendent être des anges et des maîtres ascensionnés.


Quel est le but de tout ce contrôle?


Le Démiurge Corrompu est un système entropique de conscience de séparation provoquée artificiellement qui meurt tranquillement, et il dépend de la récolte d’énergie des âmes incarnées à l’intérieur de son système pour pouvoir préserver son existence. Dans le but de récolter la plus grande quantité d’énergie d’âme possible, il a créé le paradigme de la dualité ombre-lumière pour s’assurer que chaque être incarné sur un monde qui se trouve sous son emprise servirait comme « pile d’âme » pour garder le Démiurge énergisé. Les « bonnes âmes » rechercheraient l’équipe de la (fausse) lumière, et les « mauvaises » âmes rechercheraient l’équipe de l’ombre, mais à l’insu de la plupart, ils servent tous le même système.


Pour garder le jeu de la dualité intéressant pour les participants, le Démiurge a créé des densités d’existence dans lesquelles les « initiés » sur les chemins de l’ombre et de la lumière peuvent ascensionner. Cela donne aux êtres qui voyagent à travers ces densités un sentiment d’accomplissement, quand en fait ils naviguent à travers un labyrinthe d’illusion démiurgique. Les joueurs aux plus hauts niveaux des hiérarchies savent qu’ils sont dans un système cupide, mais ils acceptent l’affaire car ils reçoivent le pouvoir et l’énergie de l’idolâtrie des êtres plus bas dans l’échelle.


Qu’est-ce qui en est de “la Hiérarchie Spirituelle?”


La plupart des êtres canalisés se disent affiliés avec la “Hiérarchie Spirituelle” de la (fausse) lumière qui inclus les « archanges », les « maîtres ascensionnés » et les « ET positifs ». Ces messages canalisés sont nombreux et il y en a des nouveaux qui sortent à tous les jours. Le petit secret est que ces êtres sont redevables au Démiurge Corrompu et ils font la guerre psychologique sur les gens qui ne veulent pas être associés avec une structure religieuse formelle.


En d’autres mots, le « new age » est une opération psychologique multidimensionnelle conçue pour canaliser l’énergie d’âme des « croyants » de ces apprentissages vers les professeurs « ascensionnés ».

Un autre de leurs secrets est que la plupart de leurs soi-disant « maîtres ascensionnés » dans leur « hiérarchie » n’ont jamais eu d’incarnation humaine. Ce sont des êtres incroyablement trompeurs qui jouent un jeu dans le but de recueillir l’énergie d’idolâtrie. Dans le vrai univers sans tromperie, personne ne les idolâtrerait, mais dans le « sous-univers » illusoire du Démiurge Corrompu, ils sont capables de tromper les gens de bons cœurs pour qu’ils leur versent les énergies d’amour, de dévotion et d’éloge.


En ce qui concerne les « arch(ontes) anges » ils sont à peu près dans la même catégorie. Ils ne sont pas enlignés avec la Source Infinie de toute création, mais plutôt ils servent un être moindre qui se fait passer pour le créateur : le Démiurge Corrompu. Alors ils ne sont pas du tout ce que j’appellerais des anges.

En honneur de la nature vraiment trompeuse de ces êtres, je leur ai donné un nouveau titre, plus juste