• Xénium

Comme un élastique tendu au maximum, prêt à se rompre.

Comme un élastique tendu au maximum, prêt à se rompre.



Les mondes nommés invisibles ne le sont que pour ceux qui ne savent pas voir, ou refusent de voir cette abondance de vie autour d'eux se manifestant de différentes manières, sur de multiples fréquences ou énergies. Vous en connaissez certaines appelées ondes qui se matérialisent ou se mettent à votre portée d'attention par vos instruments capables de les percevoir,les capter, permettant ainsi de les ressentir par la vision ou l'audience. Cela vous rassure, vous paraît normal, puisque votre science en a démontré l'existence en créant ces instruments matérialisant ce qui semblait invisible ou inexistant. Vous êtes rassurés par ce qui vous est démontré, prouvé, au niveau de votre mental analytique.


Il n'y avait alors que ce que vous pouviez percevoir qui existait pour vous.


La vie, votre vie, commençait un jour par hasard, puis finissait à un autre moment plus ou moins éloigné. Il vous fallait alors subir, suivre ce qui vous était enseigné et vous conduisait à emprunter une voie déjà tracée par vos conditionnements dérivant de la culture du pays vous ayant vu naître.


Était normal pour vous un système de castes très présent sur votre monde partageant celui-ci en divers clans, peuplades, pays, avec au sommet ceux qui dirigeaient et les autres devant être dirigés. Les maîtres vous paraissant nécessaires, vous faisiez en sorte de devenir l'un deux ou de vous en rapprocher le plus possible avec bien sûr l'impression très satisfaisante de faire partie d'une élite et donc d'avoir le droit et le pouvoir de mépriser les autres, d'où les guerres atroces engagées par les conquérants de l'inutile ayant produit les cruelles morts de millions d'entre-vous et la destruction de nombreux pays.


Votre éducation fermée, restreinte, vous enfermait dans des connaissances établies, enseignées au long des générations successives. La pseudo connaissance vous instruisait sur le début de la création, sa suite évolutive, d'un très lointain état d'abord primaire, primitif, devenant au fur et à mesure des siècles plus élaboré, pouvant paraître plus évolué, plus intelligent, plus créateur de bien-être et de liberté.


Vous aviez oublié ou l'on vous faisait oublier par le déni de vos enseignants ces temps anciens où de grandes connaissances et de fabuleuses civilisations fleurissaient avant de disparaître de votre monde.


Ce que vous pensiez du pourquoi de votre existence se limitait donc à ce que vous pouviez ressentir par vos sens limités et par ce que votre éducation et votre science imposante et sûr d'elle vous dévoilaient ou même, pouvons-nous rajouter, vous cachait.


Il vous fallait aller de plus en plus vite pour trouver votre place avec un besoin d'acquérir ce maximum de possessions prouvant ainsi votre réussite, votre classe.


Était oublié cette expérience démontrant qu'en plaçant un objet au centre d'un disque immobile, lorsqu'il était donné à ce disque un mouvement le faisant tourner de plus en plus rapidement l'objet placé près du centre par la force centrifuge se trouvait éjecté très loin du centre.